5 conseils pour réussir sa certification ITIL®

11 Mai, 2021

Professionnels des systèmes d’information, de la gestion des services informatiques, vous souhaitez vous former à ITIL à distance ? Quel que soit votre rôle, DSI, consultant, chef de projet, collaborateur de Service Desk… il existe un parcours de formation adapté pour manager au mieux les technologies de l’information. Les professionnels certifiés valorisent davantage leurs compétences. Donnez-vous les moyens de réussir votre certification. Pour ce faire, voici les quelques conseils que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

ITIL® 4 devient la nouvelle norme après ITIL® V3

ITIL® 4 prend désormais la relève d’ITIL® V3 en faisant évoluer le référentiel ITIL®. Ces évolutions touchent principalement le système, la chaîne de valeur et le cycle de vie des services. En outre, elles apportent des clés à chaque étape, de la conception des services à leur mise en production ou mise en ligne. Les méthodes ITIL sont donc adaptées à l’implémentation de nouveaux services, logiciels ou nouvelles versions. Mais elles concernent aussi l’exploitation des services et la gestion des incidents. ITIL® 4 aborde également une terminologie commune, les principes directeurs et processus de gestion majeurs. En bref, un cadre de références, un framework complet ! En effet, Les notions d’itération, de collaboration, d’approche holistique, sont au cœur des préoccupations. La gestion des changements et la gestion de la continuité cohabitent. Par ailleurs, la recherche de simplicité, de praticité, d’optimisation et d’automatisation devient prépondérante. Le cursus de formation ITIL® 4 intègre aussi de nouvelles méthodes de travail, en s’appuyant notamment sur Agile, DevOps et Lean.

En suivant une formation ITIL® 4 certifiante, au-delà des pratiques ITIL® enseignées, vous apprendrez les fondamentaux et les bonnes pratiques en matière de management des services IT. Renforcez aussi vos compétences en gestion de projet. L’objectif est ainsi de vous préparer à la transformation digitale que vous devez mener au sein de vos organisations. Qu’il s’agisse d’implémenter un nouveau service informatique ou de gérer un catalogue de services existants, vous aurez alors les clés pour agir efficacement.

Malheureusement, suivre une session de formation ITIL®, ce n’est pas l’assurance d’obtenir une certification ! En effet, être certifié impose le passage d’un examen surveillé, normé et accrédité par PeopleCert, acteur international. Alors comment se donner toutes les chances de remporter le Graal ?

Conseil n°1 : se préparer, planifier son temps de formation ITIL® et de révision

Être dans de bonnes conditions d’apprentissage nécessite un minimum d’organisation. Et ceci encore plus lorsque je choisis de me former à distance. Mes choix organisationnels seront donc déterminants.
Dans un premier temps, je m’assure d’avoir tout le matériel adéquat ainsi que la tranquillité et le temps nécessaire à ma concentration. ITIL s’appuie en grande partie sur la méthode Agile. Alors, se former avec agilité est un indispensable !
Puis, je commence par m’auto-évaluer (voir quizz d’INESIUM sur ITIL® 4 Foundation). En fonction des résultats obtenus, j’évalue ma charge de travail et de révision et je m’organise en conséquence. Je prends également connaissance du programme de formation précis pour me mettre en condition. Se préparer à apprendre est la première clé du succès !
D’ailleurs, pour ceux qui ont quitté l’éducation nationale depuis un certain temps, nous conseillons la formation « Apprendre à apprendre » d’OpenClassrooms. Elle livre des astuces pertinentes à ce sujet.

Conseil n°2 : travailler les cas pratiques ITIL®, ne pas ménager ses efforts

Si vous croyiez suivre une formation pour la forme et obtenir votre certification ITIL® sans effort, vous risquez d’être déçu ! Et oui, le diplôme se mérite ! Comme pour toutes certifications, me direz-vous… Mais pas d’inquiétude pour autant. En étant dans l’instant présent, et en travaillant sérieusement, la certification sera bientôt sur votre CV ! Et votre département informatique bénéficiera de nouveaux talents !

Ainsi, tout au long de la formation, je suis attentif et concentré sur le cours du formateur. Je profite de l’interaction humaine avec une personne expérimentée pour poser toutes les questions pratiques et théoriques. Lorsque cela est possible, j’interagis avec les autres stagiaires. L’échange et le partage d’expérience entre apprenants sont en effet toujours très enrichissants. Ils nous permettent de monter en compétences et d’appliquer les meilleures pratiques.

Je n’hésite pas à mettre en application les connaissances acquises avec les cas concrets et opérationnels. Ainsi les référentiels et les processus ITIL me sont présentés à travers différents exercices. Ces derniers m’aideront pour une application future au sein de mon entreprise, en fonction de son système d’information et de son infrastructure. C’est justement par l’entraînement que les notions et concepts clés s’ancrent dans nos mémoires et nos réflexes. La formation ITIL permet d’appréhender les problématiques liées aux déploiements et à la fourniture des services. Elle aborde également l’amélioration continue du portefeuilles de services existants avec les gestionnaires.

Et bien entendu, je révise les enseignements chaque soir, après chaque session de formation pour fixer les concepts transmis. Ces révisions intensives seront fortement bénéfiques.

Pour cela, je profite du module de révision et des quizz fournis par Inesium pendant la formation !

Conseil n°3 : passer l’examen  ITIL® rapidement après la formation

Je peux choisir ma date de passage de l’examen. Pour autant, il est recommandé de ne pas trop la différer et de passer l’évaluation finale tant que je suis « chaud » ! Plus je m’éloigne de la période de formation, moins je pourrai m’appuyer sur des automatismes. En choisissant de regrouper sur maximum 2 semaines la formation et le test, j’augmente ma probabilité de réussite.

Conseil n°4 : il n’y a pas de mauvais matériel, il n’y a que de mauvais stagiaires ITIL®… Oui, mais quand même…

L’adage n’est pas complètement de mise dans notre contexte. En effet, PeopleCert nous offre un environnement technologique adapté pour passer la certification ITIL® 4 à distance.

Pour autant, il y a quelques règles à respecter. Et avec du matériel opérationnel et des conditions adaptées, je prends moins de risques d’échouer ou de devoir reporter mon examen.

Qui dit formation à distance, dit tout d’abord connexion internet de qualité. Je m’assure aussi de la qualité du son (micro, casque). Puis, je m’intéresse à la qualité de l’image (haut débit). Ces petits contrôles techniques rendront mon parcours de formation bien plus agréable et efficace.

Je prends connaissance des exigences techniques imposées par PeopleCert, notamment le fait d’être sur un système d’exploitation Windows suffisamment récent. Attention, les ordinateurs d’entreprise sont parfois verrouillés empêchant la connexion au système. Pour cela, je privilégie un ordinateur personnel ou je m’adresse à l’administrateur système de mon entreprise.

Je peux également tester les outils de connexion en amont avec l’outil Proctor U de PeopleCert.

Pour le passage de l’examen maintenant, des vérifications préliminaires sont indispensables.

En effet, pour que l’examen de certification soit valide, je dois me trouver seul dans une pièce neutre et sans affichage. Muni d’une webcam qui fonctionne, je suis surveillé à distance par un formateur. Je dois également avoir à portée une pièce d’identité à présenter.

Conseil n°5 : bien choisir son organisme de formation ITIL® 4

Il est tout à fait possible de passer sa certification ITIL® sans suivre de formation. Mais c’est aussi prendre de gros risques. S’entourer de bons formateurs aux méthodes pédagogiques éprouvées sera clairement bénéfique.
Ainsi, voici quelques critères indispensables à prendre en compte pour bien choisir son centre de formation.

Tout d’abord, je m’assure que l’organisme suit le programme et les règles fixées par AXELOS et PeopleCert. J’ai alors plus de chance de trouver une meilleure correspondance entre les notions et la vocabulaire abordés et les questions du QCM.
Je me renseigne ensuite sur l’expérience des formateurs. Je privilégierai un enseignant pédagogue avec une véritable expérience professionnelle terrain. C’est en effet le gage d’une approche pragmatique dans laquelle je pourrai me reconnaître et me projeter.
Enfin, je choisis un organisme dont les formations peuvent bénéficier d’un financement CPF, FNE, Pôle emploi, OPCO ou autres.

En conclusion, réussir sa certification ITIL®, c’est avant tout faire de bons choix et s’organiser pour travailler dans de bonnes conditions. Notre secret ? L’investissement personnel, tout simplement !
Mais chez Inesium, nous sommes convaincus que votre plus grande richesse après ce type de formation, ce n’est pas la certification en elle-même. C’est surtout la qualité de l’enseignement et les modalités d’apprentissage. Nous avons à cœur de proposer « une formation qui apporte de la valeur », une utilité réelle pour vous permettre de renforcer vos aptitudes professionnelles en entreprise.